Coupe du Monde 3 Pokljuka : Poursuites Hommes et Dames
Rédigé le 15 décembre 2012, par Joe


 

Poursuite Hommes

 

Peut-être pensiez vous que le soleil allait pointer ses rayons aujourd’hui… malheureusement, il n’y en avait toujours pas mais avec 1, 6,15, et 19 secondes d’écart entre les hommes du quatuor de départ, c’est la piste qui allait avoir chaud !
 

Fak, Svendsen et Martin vont former la locomotive de la course sur le premier tour, maintenant l’écart d’une dizaine de secondes sur leurs poursuivants.
On attend le premier tir pour avoir du « nouveau », et en effet : bien que Fak dégaine le premier il sort une balle, alors que ses deux adversaires font le sans faute…
Svendsen et Martin vont faire ensuite la course au skis à skis, dans leur bulle, se passant, se dépassant, se repassant. Ce n’est pas le second tir qui va les séparer : les balles se répondent, sans faute… Ils éloignent « juste » un peu plus leurs concurrents. Dans ce 3ème tour, le plus proche étant Jean-Gui Béatrix à 10sc.
Le premier tir debout n’apportera pas de changement ! A croire que les deux hommes ont invité le suspense dans leur course !
Alors… on attend (im)patiemment le dernier tir. La réponse d’une faute commise par le français est identique côté norvégien : une faute ! .. sauf que Martin en commet une seconde, qu’évite Svendsen…. Derrière, sans qu’il n’y ai de grandes rafales de vent, ça tourne. La bataille va donc tout de même se jouer entre Monsieur Fourcade et Monsieur Svendsen.
Ou.. pas vraiment : le Tchèque Moravec remonté lentement mais sûrement (avant le dernier tir et un sans faute, il a déjà le podium en ligne de mire !), malgré une faute sort juste derrière notre dossard jaune/rouge mais ne pourra tenir longtemps le rythme. Attention ! Faux ! Moravec dépasse Martin sans se démonter et sans se retourner ! Le tchèque durcit le rythme, laissant le leader du moment derrière lui, peut-être un peu dans le rouge après ce début de saison en trombe (juste pour la précision : 6 podiums en 7 courses… si ça ce n’est pas un « sacré ultra top » début de saison !…)

 

Pendant ce temps là, un norvégien à filé vers la victoire… Rejoint donc bien vite par Ondrej Moravec et Martin Fourcade respectivement à 14 et 15 secondes.
J. Fak lui terminera 22ème avec 6 fautes, T. Burke 7ème avec 3 fautes.

 

Parlons maintenant de la course de notre second Frenchie.
En effet, Jean-Guillaume Béatrix était bien dans le coup : il fait sa place avec les deux premiers tirs, même qu’après les tirs couchés, Jean-Gui repart tranquille sur un 10/10 en 3ème position, alors que Fak tourne 3 fois ! Il a Svendsen et Martin dans sa perspective !
Malheureusement le tir debout va l’emmener à tourner deux fois sur l’anneau, puis encore une fois lors du dernier passage devant les cibles… Il sauve tout de même une très très belle 7ème place !

 

Simon Desthieux est 29ème à 2mn55 avec 4 fautes, commises sur ses deux debout. A noter qu’Alexis Bœuf n’avait pas pris le départ.

 

Les jambes, sur une piste mouillée, ont eu de quoi forcer et le tir a fait tourner aujourd’hui : un seul sans faute (l’allemand S. Schempp) et les tirs à 17/20 voire 16/20 sont nombreux !

Les résultat complet de la course

 

Poursuite Dames

 

 

Milieu d’après-midi, au tour des filles de s’élancer, pas de miracle au niveau du temps : il pleut, il pleut, il pleut…
 

M. Gössner a la rage ! Si ses tirs lui font perdre des places, elle les re-gagne à ski… L’allemande prend un départ en donnant le ton : elle veut gagner ! Les trois grosses secondes qui la séparent de la victorieuse Soukalova de la veille sont donc vite effacées ! Mais mais mais…Cette confiance engrangée sur les premiers kilomètres et un tir appliqué ne suffiront pas, avec deux fautes, elle laisse le champ libre à la tchèque pour reprendre la tête. A. Henkel tire bien, Marie aussi. On a ce trio à la sortie du premier tir.
Seulement, Gössner tient bon, elle va remonter des places sur le second tour, pour arriver sur le pas de tir « dans le coup ».
Si G. Soukalova continue sur sa lancée (un sans faute), M. Gössner aussi (une faute), la voici de nouveau éloignée…. Marie tourne, c’est finalement l’ukrainienne V. Semerenko qui sort son épingle du jeu. Sauf que : Gössner encore et… Gössner encore ! L’allemande revient se placer en seconde position avant les tirs debouts. Tir pour lequel d’ailleurs on fait un copier-coller du tir d’avant : Soukalova sans faute, Gössner une faute ! Mais.. Distancée d’une vingtaine de secondes à la 3ème place, on sent qu’elle n’a pas dit son dernier mot !
Bien vu : l’écart fond…un peu, beaucoup, totalement !
L’allemande s’installe la première sur le pas de tir, l’allemande va encore tourner une fois…L’allemande va encore ressortir derrière ses adversaires Soukalova et Marie qui ont fait le sans faute.
15 secondes, seulement 15 secondes la séparent de la victoire : trop ? Certainement pas : mètre par mètre elle grappille les secondes jusqu’à dévorer la tchèque ! Celle-ci opposera une petite résistance mais l’allemande est la victorieuse du jour !

 

Une biathlète complète le podium, et nous la connaissons bien : Marie Dorin-Habert. Marie a été là, bien lancée dès le début, elle est en outsider, touchant du bout des skis le podium, y mettant même un pied sur la seconde marche après le premier debout ! Elle verra passer par deux fois la fusée allemande, sans pouvoir s’y accrocher… Elle terminera sa course en assurant son effort et son podium : 3ème place avec une seule faute !

 

O. Pidhrushna (Uk) et V. Vitkova prennent les 4è et 5è places avec un sans faute.

 

Anaïs Bescond profite de cette poursuite pour remonter dans le classement : avec 3 fautes commises sur ses debouts, elle termine 13ème.
Sophie Boilley fait un bond de 11 places pour gagner la 20ème, avec 3 fautes.
Marine Bolliet est 50ème avec 5 fautes.
(Marie-Laure Brunet avait abandonné lors du sprint)

 

Les résultats complets de la course

 

Demain, dès 13h, suivez les mass-starts, dernières courses avant la trêve de Noël pour nos biathlètes !

Accueil | Contacts | Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2017