CdM 9 Khanty-Mansiïsk 2013 : les départs en masse
Rédigé le 17 mars 2013, par m_9er


Honneur aux dames pour débuter les festivités, la der des der de la Coupe du Monde 2012/2013 en cette fin de dimanche après-midi 17 mars. Les conditions ne sont pas facile, il neige...
 
Après un départ groupé (sic) et un premier tour en procession, au premier tir elles sont 17 à faire le sans faute. Olga Vi(-lucky-)lukhina se détache d’une quinzaine de secondes car elle a déjà blanchi sa cible avant que les autres aient commencé à tirer !
La Russe est cependant rejointe par un petit groupe en tête pour le deuxième couché et rétrograde suite à une première faute.
On commence à y voir plus clair : les jumelles Semerenko sortent en tête dans la même seconde, juste devant Marie Dorin-Habert, puis Kaisa Mäkäräinen, G. Soukalova et la jeune Laura Dahlmeier. Elles sont encore 8 sans faute.

Dans le troisième tour on retrouve cinq filles à la lutte devant (la jeune Allemande est décrochée). Le premier tir debout va les départager : Vita Semerenko tire vite et bien, Gabriela prend son temps pour aligner avec sans froid le 5/5 et ressort à 16 s de l’Ukrainienne tandis que Marie, Kaisa et Vali Semerenko tournent une fois et sont rattrapées par les Russes Vilukhina et Glazyrina. Ce petit groupe sort à une trentaine de secondes.

Dans le quatrième tour la Tchèque fait l’effort pour revenir sur Semerenko, et derrière le trio Marie-Kaisa-Olga se détache pour faire un rapproché avant le dernier tir (21 s). Vita Semerenko tire encore la première mais en ratant une balle elle ouvre la porte à Gabi qui l’a vu et qui prend alors le temps nécessaire pour s’appliquer encore plus à mettre toutes les balles dedans (20/20, ce sera le seul de la course !).
La nouvelle Star du biathlon sort en tête du pas de tir et s’envole vers sa troisième victoire consécutive. Juste derrière, Marie Dorin parfaite sur ce tir profite du tour de pénalité de Semerenko (et de celui de Mäkäräinen et Vilukhina...) pour prendre la deuxième place à 15 s de Gabi Soukalova.

Dans le dernier tour les deux premières sécurisent leur position alors que derrière la lutte pour la troisième marche du podium est engagée : Kaisa et Olga ont bouché un trou d’une vingtaine de secondes sur l’Ukrainienne en difficulté sur ses skis. La Finlandaise a le meilleur finish et s’empare de la troisième place (à 23 s) devant Vilukhina (à 27s) et Vita Semerenko, alors que devant Marie avait coupé la ligne 11 s après la grande gagnante de Khanty-Mansiïsk (trois courses trois succès !), la sublime Gabriela Soukalova.
Un peu plus loin Anaïs Bescond a trop fauté (16/20) pour espérer un nouveau top 10 (elle termine 16ème à 2 min 21 s).

Marie Dorin-Habert finit très fort cette saison (la veille elle avait déjà obtenu le meilleur temps de poursuite isolé assez loin devant les autres), quatrième du classement général final (derrière Berger - Domratcheva - Henkel ) à une poignée de points du podium ! Il ne lui aura manqué que la victoire (pour la saison prochaine ?).

 
Classement
complet de la course

 
 

Place aux hommes pour la clôture de la saison (toujours sous la neige...).
 
A tout seigneur tout honneur : pour cette ultime mass-start Martin Fourcade semble bien décidé à aller chercher le petit Globe de la spécialité avec panache. C’est ainsi qu’il se détache à l’avant pour le premier tir et ressort en tête précédant un peloton où ils sont 17 (oui, eux aussi !) à faire le sans faute. Sa petite avance avant le second couché n’est rien de trop, car une faute le force à visiter l’anneau de pénalité. Un groupe de tireurs à 10/10 en profite alors pour lui passer devant (Il y-a là dans l’ordre : Shipulin, Svendsen, Burke, Landertinger, Slesingr et . Martin est à 18 s mais il fait immédiatement l’effort pour recoller au groupe de 6.
On "se regarde" un peu et avant le troisième tir le second groupe emmené par Simon Fourcade pointe à seulement 12 s. Au premier tir debout Shipulin est le seul encore sans faute et ressort en tête avec Martin (5/5) dans son sillage. Derrière les cartes sont redistribuées dans les 15 à 30 secondes entre ceux qui tournent pour la première fois sur l’anneau de pénalité (, Svendsen, Burke….) et ceux qui l’avaient visité au couché (comme Moravec, Eder et Garanitchev qui remontent respectivement aux 3ème, 4ème et 5ème place). Simon F. qui s’est rajouté un deuxième tour recule à 42 s...

Dans le 4ème tour le meilleur biathlète du monde prend les choses en main. Le Russe peine à rester dans ses skis et le "reste du monde" accuse au moins la demi-minute de retard. Le champion Français blanchit la cible et s’envole pour un dernier tour triomphal. D’autant plus que Shipulin a raté une balle et s’est fait reprendre par la patrouille (Eder, Landertinger, Svendsen, Burke)… Alors que Martin continue de creuser les écarts (on approche la minute à 1 km de l’arrivée…), derrière la course à la seconde place devient tactique. Ce dont profitent Tarjei Bø et… Simon Fourcade pour recoller avant l’explication finale !
Pendant que Martin Fourcade s’approche tranquillement de la ligne d’arrivée un drapeau tricolore à la main, Landertinger passe à l’offensive dans la bosse qui mène à l’entrée du stade. L’Autrichien décroche la 2ème place (à 14 s) et au sprint c’est Svendsen qui se montre le plus fort (3ème à 17 s) devant Tim Burke, Simon Eder et l’ainé des Fourcade (belle 6ème place !). De son côté Jean-Gui Béatrix ne peut faire mieux que 23ème, la faute à ses 4 fautes au tir…
 
Fin de saison en apothéose donc pour M. Fourcade (10ème victoire !). Martin gagne tous les globes individuels, il devance au classement général son dauphin Emil Egle Svendsen de plus de 400 points !! Quoi d’autre ?
 
Classement
complet de la course

 
 

Rendez-vous l’hiver prochain pour une saison Olympique qui (espérons-le) s’annonce dorée pour le biathlon français !

Accueil | Contacts | Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2017