CdM 7 Oslo Holmenkollen 2013 : Sprint Hommes
Rédigé le 28 février 2013, par Joe


Le petit vent ne peut expliquer seul le nombre de fautes… La fatigue semble planer sur cette dernière ligne droite de la saison : les tirs ne sont pas vraiment au top sur ce sprint et les écarts sont marqués ! Seuls huit sans faute dont par exemples T. Boe, Simon Fourcade, A. Deryzemlya et le russe A. Loginov. La 7ème place marque un écart au-delà de 30 secondes, les douze premiers se tiennent en une minute.

Ça c’est pour les chiffres et pour la course :

Si ce n’est pas un norvégien qui domine, c’en est… un autre ! En l’absence de Svendsen on voyait une route presque tracée pour notre frenchie M. Fourcade. C’était en écarter un peu trop vite les autres concurrents, comme un certain T. Boe, norvégien, donc, et connu lui aussi !
Il réalise la course parfaite : aucune faute au premier tir, aucune faute sur le second, si au niveau des intermédiaires ile ne donne pas forcément le tempo (il est par exemple 10ème au premier intermédiaire) mais va se placer petit à petit dans la course et faire la différence devant les cibles.

Bjoerndalen et Derymzlya ont été pour une bonne partie du sprint des références : l’un à la sortie du tir couché et l’autre à la sortie du tir debout..
C’était sans compter les frères Fourcade ! Un plaisir que de reparler de Martin ET de Simon !
Concernant Martin : il commet un faute sur son premier tir, d’où il sort 14ème à 19 secondes. Il attaque son tir debout mais la 3ème balle ne passe pas : la punition est d’un tour de pénalité de plus ! A la sortie du pas de tir, il est 4ème à 16 secondes, à une petite poignée du podium .
On compte les secondes dans le dernier tour, puis à son arrivée… et... pour un dixième, un seul petit dixième, T. Boe reste devant et Martin est second ! On peut s’aigrir du même « grrr » que le français, mais l’on se console avec la poursuite à venir qui annonce une belle course !

Simon lui, est « dedans » dès le début : son cadet établit le premier intermédiaire, il le seconde à moins de 5 secondes ! Il réalise le 5/5 au tir couché et Il sort dans les temps des meilleurs, que dire, il installe un nouveau temps de repère après le 1er tir avec 3 secondes d’avance sur Bjoerndalen ! , Dans cette belle lancée il réalise un bon tir debout à l’image du premier : sans faute et sort en 2ème position provisoire, dans le même temps de Deryzemlya ! Cependant, sur les skis, au kilomètre 8,5 il a perdu une petite quinzaine de secondes pour occuper la 4ème place juste derrière Martin.
Il passe la ligne en 5ème position et gardera finalement la 6ème à 28,8 secondes. La poursuite est déjà dans la visée !!!

Le podium est complété par l’ukrainien A. Deryzemlya, lancé en dossard 10. Il est présent tout au long de la course. Deux tirs à 5/5 lui donnent une belle carte à jouer : il est le temps de référence après le second tir, tient cet intermédiaire au dernier passage devant le chronomètre mais va devoir finalement concéder deux places à T. Boe et Martin, pour conserver la 3ème marche du podium.

Jean-Gui Béatrix se classe dans le top 20 puisqu’il termine 13ème à 54,3 secondes avec une faute unique sur son tir couché.
Simon Desthieux est 27ème à 1mn32 avec une faute également sur son tir couché.
Alexis Bœuf est un peu plus loin mais tout de même qualifié : 49ème avec une faute à chacun de ses passages devant les cibles, il s’élancera sur la poursuite avec un retard de 2mn25.

Le résultat complet de la course est ICI

Demain c’est au tour des filles de sprinter, rendez-vous à 15h30 ! Et pour les poursuites, c’est samedi, dès 14h !

Accueil | Contacts | Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2017