CDM 3 : le relais mixte de Pokljuka
Rédigé le 19 décembre 2010, par Aline



L’heure de la trève à sonner sur le biathlon international. L’heure de tirer les premiers bilans pour l’équipe de France. Un bilan bien-sûr positif avec un début de saison probant. Il faut remonter jusqu’en 2005 pour voir autant de podiums à ce stade de la saison pour les bleus.

Le relais bleu, composé de Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Vincent Jay et Martin Fourcade a pris la troisième place à Pokljuka en Slovénie lors de la première épreuve mixte de la saison.

Marie-Laure et Marie ont excellés en la matière. Avec une seule faute chacune sur leur tir debout et une avance considérable : plus de 40 seconde à la mi-course, les filles ont lancé de la meilleure des façons cette course par équipe.

Malheureusement les garçons n’ont pu conserver cette avance. La faute notamment à des tirs moins performants laissant les autres équipes revenir pour la gagne.

Si le chemin de la victoire paraît tout tracé avec plus de 40 secondes d’avance, en biathlon, rien n’est jamais acquis. Les biathlètes, comme les supporters, le savent.

Sur 40 secondes d’avance, Vincent Jay n’en avait plus que 5... Autant de temps perdu suite à 5 fautes en tout (3 couché, 2 debout), Vincent a frôlé l’anneau de pénalité...

Une avance trop peu elévée pour Martin qui s’est vite fais reprendre. Le tir couché se passe mal pour le cadet de frère Fourcade... 3 fautes. Sur la piste il parvient à rattraper le groupe de tête pour rester au chaud, derrière, sans mener la cadence et tachant de suivre. Martin sort un tir debout admirable ! Malheureusement cette prouesse ne mene pas à la victoire. Martin s’accroche face au retour du suèdois et de l’ukrainien.

La victoire revient à l’illustre suèdois Bergman qui comme à ses habitudes a lâché les chevaux dans le dernier tour...
L’ukrainien Serguei Sednev a profité du train du suédois pour donner le maximum de lui-même, il a certainement fait le dernier tour de sa vie ! Il était aussi tout près de devancé le suèdois sur la ligne d’arrivée !

On espérait un sprint au finish de Martin ! Mais il le dit lui-même, il n’a plus la pêche et la trève va lui faire le plus grand bien ! Si les regrets restent, surtout au vu de la performance des filles, le podium est assuré.

Chez les biathlètes français, les sentiments doivent être partager entre satisfaction et amertume... Une chose est sûre, ils doivent être ravis d’avoir devant eux quelques jours de repos avant d’attaquer les grandes classiques du mois de janvier et une suite de saison plutôt chargée.

On notera que dans l’enceinte slovène, l’Allemagne s’est vite noyée (8ème), la Russie n’est pas passée loin du naufrage avant de se reprendre (4ème) et la Norvège qui a aligné une équipe sans leaders termine loin (12ème).

Le classement des 10 premiers :

1 SUEDE 0+4 0+6 (1:17:52.0)

2 UKRAINE 0+3 0+4 (+0.3)

3 FRANCE 0+6 0+4 (+1.3)

4 RUSSIE 0+4 0+6 (+5.6)

5 SLOVENIE 0+2 0+5 (+44.3)

6 ITALIE 0+1 1+6 1 (+46.1)

7 SLOVAQUIE 0+6 0+5 (+1:49.0)

8 ALLEMAGNE 0+6 4+6 (+2:31.0)

9 BIELORUSSIE 0+4 0+5 (+2:38.0)

10 ESTONIE 0+2 0+5 (+2:40.8)

Classement complet :

http://services.biathlonresults.com/results.aspx?RaceId=BT1011SWRLCP03MXRL

Pause d’un peu plus de deux semaines pour les organismes.

Le mois de janvier est toujours très attendu avec Oberhof, Ruhpolding et Anterselva, un enchaînement de trois semaines où les émotions touchent les sommets aussi bien pour les sportifs que pour les spectateurs.

Accueil | Contacts | Espace privé | Tous droits réservés - © BiathlonFrance 2006-2017